FC GIRONDE LA REOLE : site officiel du club de foot de LA REOLE - footeo

ARTICLE

20 mai 2011 - 07:27

FOOT33.FR

PL - Jean-Christophe GRATECAP (La Réole) : "Faire sauter rapidement le verrou de Monbazillac..."

Dernière journée décisive dans la poule D pour les Réolais qui restent sur quatre victoires et qui doivent absolument l’emporter à Monbazillac pour espérer terminer dans les trois meilleurs seconds de PL afin de jouer en PH la saison prochaine. A condition que Casteljaloux l'emporte contre Marmande dans la poule C. Leur entraîneur Jean-Christophe Gratecap y croit ! (Par Félix Chiocca).



Les Réolais vont y croire jusqu'au bout.
Les Réolais vont y croire jusqu'au bout.
Quel est votre état d’esprit avant cette dernière journée alors que vous avez battu Mussidan-Saint Médard votre adversaire direct lors de la dernière journée dans la lutte pour la deuxième place de la poule D derrière les intouchables Coqs Rouges ? 
Non seulement, il faut gagner àMonbazillac pour ne plus voirMussidan-Saint Médard nous repasser devant, mais surtout pour espérer prendre l’une des places d’accession au titre des trois meilleurs seconds de poules de PL.Pardies dans la poule A et Coutrasdans la poule F vont monter. Il faut donc l’emporter, en espérant que dans le même temps dans la poule C, Marmande perde à Casteljaloux qui est condamné à gagner pour se maintenir. 

Que vous inspire cette équipe de Monbazillac ? 
Elle n’a plus rien à jouer et malheureusement pour elle, cette équipe va descendre. Mais c’est un match-piège devant un adversaire qui va jouer sans pression. J’espère que nous allons être suffisamment solides dans les têtes pour bien rentrer dans le match et le rendre facile. On ne va pas jouer un match amical ! J’ai expliqué aux joueurs qu’il faut y croire jusqu’au bout. On n’a quand même pas réussi cette série de quatre victoires pour venir mourir à ce moment de la saison. Il faut se battre et on va le faire !

"Il faudra ensuite attendre les nouvelles provenant de Casteljaloux"

Les joueurs de Gratecap ne sont pas totalement maîtres de leur destin.
Les joueurs de Gratecap ne sont pas totalement maîtres de leur destin.
En mettant dès le coup d’envoi la pression sur votre adversaire pour se mettre à l’abri ? 
Mon discours sera de ne penser qu’à nous. Il est essentiel de bien rentrer dans le match et de faire sauter le verrou le plus tôt possible pour éviter une mauvaise surprise. Il faut surtout ne pas considérer qu’on a déjà gagné parce que Monbazillac n’aura rien à jouer. A nous de faire ce qu’il faut d’entrée. 

Pourrez-vous compter sur votre effectif au complet ? 
Tout le monde est sur le pont. Il n’y a pas de suspendu, ni de blessé. J’espère que nous ne nous serons pas réveillés trop tard. Les garçons ont pris conscience qu’on pouvait finir dans les meilleurs seconds car on est tombé sur des Coqs Rouges qui ont réussi une grosse saison. Notre dernier succès contre Mussidan a été décisif et nous a permis de prendre la deuxième place. Nous savons ce que nous devons faire et ensuite, il faudra attendre les nouvelles provenant de Casteljaloux. 

Commentaires